Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Disputée entre TOURNES et CHARLEVILLE-MEZIERES, la quatrième et ultime étape de cette 46e édition a accouché comme vendredi d'un sprint massif gagné par le polonais Patrick STOSZ (VOSTER ATS TEAM), deuxième mais déclassé 48 heures plus tôt à VOUZIERS pour manoeuvre dangereuse.

L'étape a longtemps été animée par un trio français : Bastien TRONCHON (Sélection FRANCE), Mickael GUICHARD (TEAM PRO IMMO NICOLAS ROUX) et Léo BOUVIER (BIKE AID). Si les deux premiers émergeaient dès la première des deux ascensions de la côte d'AIGLEMONT (km 41,8), le troisième parvenait à les rejoindre peu avant LUMES (km 48) alors que le peloton accusait alors un retard de 1'20.

Sentant sa tunique de meilleur grimpeur en danger, Louis COQUERET (LEOPARD PRO CYCLING) sortait du peloton dans la montée de FEUCHERES (km 57) pour essayer de se joindre à eux. Il se rapprochait à vingt secondes des échappés mais buttait ensuite car devant cela ne se relevait pas. Le norvégien Oskar Myrestol JOHANSSON (UNO-X DARE DEVELOPMENT TEAM) se joignait à lui quelques kilomètres plus loin, mais COQUERET préférait se relever après VRIGNE-MEUSE (km 72).

Alors que TRONCHON réalisait un carton plein au sommet des différentes ascensions (il va passer en tête lors des huit difficultés du jour et remporter le maillot bleu à pois blanc HUYNDAI-SVTA), l'écart maximal du trio grimpait à 4'15 à LA GRANDVILLE (km 83). Là même où JOHANSSON était victime d'une erreur d'aiguillage anéantissant ses efforts.

L'équation était simple : jusque où les trois échappés allaient ils tenir face à un peloton contrôlé par le RIWAL CYCLING TEAM du solide maillot jaune Lukas ERIKSSON ?

Le regroupement général s'opérait peu après le sommet de la dernière montée de l'étape, la côte de la Rubrique sur les hauteurs de BOGNY-SUR-MEUSE (km 128,5). A un rythme effréné, le gros de la troupe encore délesté de plusieurs concurrents fondait sur la préfecture ardennaise. 

Les trois boucles finales étaient menées tambour battant, mais ni d'abord la paire Axel MARIAULT(FRANCE)-Tao QUEMERE (VC VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS), ni ensuite le duo Thijs DE LANGE (METEC-SOLARWATT)-Stuart BALFOUR (SWISS RACING ACADEMY) ne trompaient la vigilance d'une meute déchaînée et enclin à en découdre au sprint, pour le résultat que l'on sait.

Le suédois Lukas ERIKSSON, en jaune depuis le premier jour, inscrit ainsi son nom au palmarès juste après un autre membre du RIWAL CYCLING TEAM, Alexander KAMP.

Les résultats complets de cette dernière étape sont ICI.

Les réactions, recueillies par DirectVelo, sont à lire ICI.

Le live écrit de l'étape sur DirectVelo est à relire ICI.

L'album photographique de cette dernière journée est à consulter ICI.

 

 

Partager cet article

Repost0
- dans Archives 2021

Suivez toute les étapes en live sur le net ou la radio

 

DIRECT VELO LOGO 2012

 

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Instagram