Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

E1 Logo

 

Ils sont finalement 133 à se présenter sur la ligne de départ pour succéder à Dimitri Champion. Cette première étape dite du Pays Rethélois "Trophée ISS Propreté Ardennes" longue de 175,8 kilomètres autour de Juniville démarre sous un soleil resplendissant et par une température de 15°. Les deux coureurs qui n'ont pas signé la feuille d'émargement sont Benjamin Cantournet ( SCO Dijon ) et Stanislav Starodubsev ( Itera Katusha ).

 

008 DEPART JUNIVILLE

 

Km 0 : Il est 11h51 lorsque le départ est donné.

 

Km 2 : La première échappée est l'oeuvre de Robert Retschke ( Continental Team Differdange ). Le germanique est rejoint par Jean-Marc Bideau ( Bretagne-Schuller ) et Stig Broeckx ( PWS Eijssen ). Ils prennent rapidement une centaine de mètres.

 

Km 3 : Les fuyards sont repris par l'avant garde du peloton.

 

Km 4 : Le membre du team luxembourgeois ne se laisse pas abattre. Il attaque de nouveau.

 

Km 5 : Il possède 8" d'avance.

 

Km 6 : Le protégé du charismatique directeur sportif Gabriel Gatti bénéficie maintenant d'un crédit de 16".

 

Km 8 : 28" séparent l'homme de tête du peloton.

 

Km 9 : Alors que Fabio Polazzi ( Vérandas Willems ) est le premier à être victime d'une crevaison, l'avance de l'homme de tête est de 44".

 

Km 10 : Polazzi réintègre le peloton, l'écart se stabilise.

 

Km 13 : Le peloton réagit vigoureusement. L'écart n'est plus que de 15".

 

Km 14 : Retschke est avalé par le peloton.

 

Km 15 : Le peloton ne reste pas longtemps groupé. Thomas Bouteille ( CC Etupes ) et Martijn Keizer ( Rabobank ) tentent de fausser compagnie au peloton sans succès. Celui-ci est en file indienne.

 

Km 16 : Un fort vent latéral provoque des cassures en tête de course.

 

Km 20 : Le peloton est toujours groupé.

 

Km 23 : Steven Le Hyaric ( CC Nogent sur Oise ), Maxime Pinel ( SCO Dijon ) et Jonathan Tiernan Locke ( Rapha Condor Sharp ) sont lâchés du peloton. L'allure se fait de plus en plus vive en tête de celui-ci.

 

Km 26 : 7 coureurs prennent 100 mètres sur un peloton très étiré. On retrouve Jean-Marc Bideau ( Bretagne-Schuller ), Jonathan Balbuena ( AVC Aix en Provence ), Julien Rabaud ( UV Aube ), Lasse Bochmann ( Glud & Marstrand ), le namibien Dan Craven ( Rapha Condor Sharp ), Petr Ignatenko ( Itera Katusha ) et Leopold Konig ( PSK Whirlpool ).

 

Km 28 : Ils sont rejoints par  Florian Vachon ( Bretagne-Schuller ), Chrisotphe Laborie ( Sojasun Espoirs ), Pierre Drancourt ( ESEG Douai ) ainsi que Zakkari Dempster ( Rapha Condor Sharp ).

 

Km 30 : Les 11 hommes de tête possèdent 10" d'avance.

 

Km 32 : L'écart stagne. Il est de 13".

 

Km 33 : Les Rabobank se portent à l'avant du peloton alors que l'écart est de 25".

 

Km 36 : Le chronomètre affiche 17".

 

Km 37 : Au premier sprint intermédiaire à Asfeld, Florian Vachon empoche 3" de bonifications devant Pierre Drancourt ( 2" ) et Ignatenko ( 1" ). L'avance des 11 est alors de 17".

 

Km 43 : L'avance est stabilisée et ce sont toujours les Rabobank qui assurent le rythme en tête du peloton.

 

Km 49 : Le chronométreur vient d'annoncer que 45,6 kilomètres ont été parcourus durant la première heure, Mathieu Simon ( CC Nogent sur Oise ), Nicki Ostergaard ( Glud & Marstrand ) et Nicolas Baldo ( Atlas Personal ) portent dans un premier temps l'échappée au nombre de 14. Puis c'est au tour de Anthony Buhler ( CC Etupes ), Laurens De Vreese et Frederik Verkinderen ( Beveren 2000 ) et Sergej Fuchs ( Team Nutrixxion ) de porter le groupe de tête à 18.

 

Km 50 : Regroupement général.

 

Km 51 : Au sommet du premier grimpeur de la journée, la côte de Le Thour ( 2ème Catégorie ), c'est Mikhail Antonov ( Itera Katusha ) qui passe en tête devant Tim Haex ( PWS Eijssen ), Ben King ( USA ) et Leopold Konig ( PSK Whirlpool ).

 

Km 56 : En tête de peloton, on retrouve les maillots orange de Rabobank ainsi que ceux du CC Nogent sur Oise.

 

Km 58 : Antonov, Jimmy Turgis ( CC Nogent sur Oise ) et Edouard Louyest ( Sojasun Espoirs ) prennent 7" d'avance mais ils sont vite rejoints.

 

Km 62 : Jonathan Fumeaux ( CC Etupes ), Pierre Luc Perichon ( SCO Dijon ) et Nico Schneider ( Continental Team Differdange ) essaient de fausser compagnie au peloton mais sans succès. Les Bretagne-Schuller veillent au grain.

 

Km 65 : Antonov encore lui accompagné de Thomas Rostollan ( AVC Aix en Provence ) et Oystein Stake Laengen ( Norvège ) sortent du peloton.

 

Km 67 : Le premier écart annoncé est de 10" alors que les Bretagne-Schuller sont toujours à l'avant du peloton.

 

Km 70 : Radio Tour annonce un bénéfice de 12" pour les 3 hommes.

 

Km 75 : Cet écart se réduit. Il n'est plus que de 5".

 

Km 77 : Kenny Elissonde ( CC Etupes ) part en contre attaque. Il est pointé à 14". Le peloton bizarrement a levé le pied. Il est à 23".

 

Km 79 : 19" de débours pour Elissonde. Une quarantaine de coureurs s'arrête pour satisfaire un besoin naturel. Le chronomètre affiche aussitôt 1'20" !!

 

Km 80 : Elissonde perd régulièrement du terrain. Il est maintenant à 33". Après la pause "pipi", c'est maintenant le ballet des directeurs sportifs à l'arrière du peloton pour ravitailler les coureurs. Le thermomètre affiche 21°.

 

Km 81 : Au sommet de la côte de Sery, c'est une nouvelle fois Antonov qui franchit la ligne en premier devant Rostollan et Laengen. Elissonde prend les derniers points du classement du grimpeur 39" plus tard. Le peloton a carrément stoppé son effort. Il est à 4'.

 

Km 87 : 42,4 kilomètres ont été parcouru dans la deuxième heure pour une moyenne générale de 44 km/h.

 

Km 90 : Elissonde ne cesse de perdre du temps. Il est maintenant à 1'19". Le gros de la troupe perd lui aussi du terrain avec 4'50" de débours.

 

Km 90,3 : Au second sprint bonifications du jour, Laengen devance Rostollan et Antonov.

 

Km 95 : Elissonde comprend que son entreprise est vouée à l'échec. Après consultation de son DS Jérôme Gannat qu'il réclame à l'avant, il se relève. Il est à 2'36" alors que le peloton semble décidé à revenir sur la tête de course en pointant à 4'15".

 

Km 98 : L'avance des hommes de tête se réduit. Elle est de 3'25" au moment où Elissonde est repris.

 

010 ANTONOV ROSTOLLAN LAENGEN 

011 POURSUITE BRETAGNE SCHULLER

 

Km 102 : Dans la traversée de Rethel, 5 Bretagne-Schuller et 4 Rabobank emmènent le peloton.

 

Km 105 : Troisième grimpeur du jour et troisième passage en tête d'Antonov, devant Rostollan et Laengen. Gael Malacarne grapille les derniers points en menant le peloton. Les hommes de tête sont passés depuis 4'.

 

Km 113 : à Lucquy, le peloton voit un passage à niveau se refermer devant lui !!!! Le dernier écart connu est de 3'30".

 

Km 119 : Suite à cet incident de course, l'avance des "lucky échappés" est de 5'20".

 

Km 128 : Dans la caravane, on redoute le pire. Le chrono affiche 7'30" !!!!

 

Km 135 : Le peloton ne réagit toujours pas. L'écart est de 7'10".

 

Km 140 : Dernier sprint bonifications de cette étape à Juniville où sera jugée l'arrivée dans un peu plus de 35 kilomètres et c'est le norvégien Laengen qui passe devant Rostollan et Antonov. 7'15" plus tard, le peloton traverse à son tour Juniville.

 

Km 145 : Les regards se font de plus en plus inquiets entre les passagers des véhicules de l'organisation. Toujours 7'15" !

 

Km 151 : Au panneau " arrivée 25 km ", l'écart chute subitement à 5'50". Le peloton semble prendre conscience des conséquences que peut avoir un tel écart au terme de la première étape !

 

Km 153 : Des contres se multiplient en tête du peloton mais l'allure de ce dernier est trop rapide pour réussir à s'extraire.

 

Km 155 : Les Sojasun Espoirs mènent l'allure. L'avance continue de se réduire. Elle est de 5'10".

 

Km 159 : Encore et toujours Antonov sur la ligne du quatrième grimpeur, la côte de Sault les Rethel. Avec une telle régularité synonyme de "Grand Chelem" à ce niveau, il endossera ce soir le maillot blanc à pois bleu et vert de meilleur grimpeur. Rostollan, Laengen et Morten Knudsen ( Continental Team Differdange ) prennent les autres points.

 

Km 162 : Alors que le local Romain Villa ( SCO Dijon ) est victime d'une crevaison, l'allure est extrêmement vive au sein du peloton. Dernier écart 4'40".

 

Km 166 : Au panneau " arrivée 10 km ", Lasse Bochmann ( Glud & Marstrand ) essaie en vain de sortir en contre. L'avance chute comme neige au soleil. Le chronomètre affiche 3'30". Romain Villa retrouve sa place au sein du peloton.

 

Km 169 : Une grosse chute en descente au sein du peloton envoie 9 coureurs à terre. Le belge Dennis Vanendert ( Beveren 2000 ) semble le plus touché à l'épaule droite et au genou gauche. Il ne repart pas.

 

Km 170 : Cette chute perturbe le peloton qui se retrouve scindé en 4 parties. L'écart est toujours de 3'30".

 

Km 173 : Antonov porte une attaque et seul Laengen est en mesure de répondre. Rostollan reste là à quelques longueurs.

 

Km 173,5 : Laengen reste calé dans la roue d'Antonov alors que Rostollan est à 7". Tim Lightart ( AVC Aix en Provence ) et Lasse Bochmann sortent en contre.

 

Km 174 : Laengen contre Antonov qui perd quelques mètres. Rostollan se démène comme un beau diable pour perdre un minimum de temps.

 

Km 175 : Antonov rejoint Laengen sous la flamme rouge.

 

Km 176 : C'est finalement le russe d'Itera-Katusha, engagé de dernière minute après la fuite vers la Sarthe des meilleurs de la formation managée par Andrei Tchmil, qui s'impose au sprint. Il empoche le maillot de la montagne, empoche donc l'étape et glane le paletot du Conseil Général des Ardennes dans le même temps que l'espoir norvégien Laengen. Thomas Rostollan pointe à 25 secondes et tous les prétendus favoris à près de 3'30 !. Demain sera un autre jour avec sans nul doute son lot d'attaques et de remises en cause....!

 

Les résultats complets sont ICI.

L'album photos de la 1ère étape est ICI.

Le live Direct Velo.com est ICI.

 

016 ARRIVEE ANTONOV

l'arrivée victorieuse de Mikhail ANTONOV à Juniville (© Michel RENAUX)

 

E1 100 ANTONOV Mikhail podium etape

 

E1 110 Antonov Mikhail Podium Jaune 

E1 111 Podium Etape

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2010

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO