Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DSC04235

Pour la deuxième fois en quelques années, la proche édition 2011 du Circuit des Ardennes était présentée ce jeudi 24 mars en l'Hôtel du Département à Charleville-Mézières.

Le Président Benoît HURE, les invités et membres de la presse conviés ont été accueillis par le vice-président délégué aux sports Pierre CORDIER. D'abord lors du point presse puis à la présentation proprement dite dans la salle des délibérations du Conseil Général, il s'est attaché à faire part du soutien indéflectible et de l'appui fort de l'entité départementale.

Morceaux choisis : "de par ses tracés et sa participation, l'épreuve s'annonce encore de très grande qualité cette année : c'est à la hauteur des attentes du Conseil des ARDENNES." Il a également tiré son chapeau pour tout le travail réalisé par les personnes bénévoles qui entourent André JACQUEMART. Qu'il s'agisse de leur sérieux à traiter en amont, la sécurité et les contacts divers et fréquents avec les élus locaux. Et de souligner également : "le Circuit des Ardennes est un événement sportif ardennais majeur tous les ans et on ne peut pas se satisfaire uniquement de faire un chèque en blanc".

S'attachant à présenter et commenter les tracés et les maillots des 22 formations participantes, le président du comité d'organisation André JACQUEMART a tenu à remercier l'assistance fournie composée en grande partie de nombreux élus et des partenaires privés de l'épreuve. Satisfaction quant aux nombreuses candidatures d'équipes (63 cette année) mais aussi à la relative rapidité pour trouver les villes-étapes. Par contre "notre épreuve qui dépend des subventions des collectivités mais aussi des sponsors privés voire de mécènes, est marquée et touchée par l'économie. Nous avons ramé chez les privés car l'état d'esprit et les têtes sont ailleurs : le soutien au sport passe au second plan des préoccupations des chefs d'entreprises et décideurs. Mais une course comme le Circuit des Ardennes, c'est 700 nuitées. Ce n'est pas négligeable économiquement et cela vaut un colloque national quel qu'il soit par exemple".

Et André JACQUEMART de poursuivre sur les autres difficultés rencontrées. D'abord les nouveaux réglements émanants de l'Union Cycliste Internationale et de la Fédération Française de Cyclisme.

Dans le premier cas, la mondialisation de la discipline qui a comme berceau l'Europe amène de la concurrence parmi les organisateurs. Le côté business et la surenchère sont créés par les pays émergents en cyclisme qui disposent des moyens pour s'acheter des coureurs, monter des équipes à coup de points UCI ou créer de toutes pièces des épreuves. "Le cyclisme est en phase de promotion et de rénovation, et cela permet une bonne stimulation pour les organisateurs. Il faut se battre pour être et rester dans les meilleurs."

Dans le second cas, il s'agit de la restructuration des divisions nationales avec des labels décernés et des calendriers d'épreuves pour chaque niveau. Avec donc justement de la concurrence pour le Circuit des Ardennes 2011 avec une manche de la Coupe de France des DN1 organisée le dimanche de l'arrivée finale. "C'est pourquoi nous n'avons que trois DN1 au départ de Vouziers. Recevoir les effectifs B d'autres équipes de DN1 n'était pas concevable, et c'est donc pour cela que nous aurons deux formations continentales pro dont la FDJ qui redescend du World Tour."

Membre du cabinet du vice-président de la Communauté Française de Belgique, André ANTOINE, ministre du Budget, des Finances et des Sports, Madame Catherine NOEL, s'est enfin quant à elle attachée à décrire le soutien à la nouvelle formation belge Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole, engagée sur les routes de cette imminente 37ème édition.

L'album photographique de cette présentation, signé Hervé DANCERELLE, est à retrouver ICI ou alors en cliquant dans la rubrique adéquate en page d'accueil.

 

 

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2011

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO