SPONSORS MAILLOTS

Archives 2009



Champion de France espoirs du chrono en 2005, champion de France élite la saison suivante, Dimitri CHAMPION avait tout naturellement franchi le rubicon durant l'hiver 2006-2007 pour rejoindre l'escadron Pro Tour de Bouygues Telecom.

Mais une carrière ne tient bien souvent qu'à un fil, et en dépit d'une 2ème place sur le championnat de France du CLM professionnels 2007 puis un 4ème rang l'an dernier sur l'épreuve en ligne des championnats de France professionnels disputés à Semur-en-Auxois, le natif de La Rochelle avait du se résoudre à "redescendre" au bas de la hiérarchie pour continuer à effectuer son métier....

C'est ainsi qu'avec humilité et une conscience professionnelle exemplaire, nous avions eu l'occasion de voir l'étendue intacte de son talent sur les routes du Circuit des Ardennes qu'il remportait en avril dernier pour le compte de la formation continentale Bretagne Schuller. Quasiment dans la foulée, il s'adjugeait le 18 avril le Tour du Finistère qui constituait la 5ème manche de la Coupe de France Crédit Agricole devant FEDRIGO (Bbox Bouygues Telecom) et GESLIN (Française des Jeux) !. Un peu plus tard, il était encore à l'honneur dans les communiqués grâce à une 4ème place sur le Trophée des Grimpeurs.

Ce dimanche, Dimitri CHAMPION a frappé un très grand coup en se parant de tricolore à l'issue de la sélective épreuve en ligne disputée à Saint-Brieuc sous les caméras de la TV, devant une foule considérable et connaisseuse car en plein coeur d'une Région viscéralement cycliste : une juste récompense et un joli pied de nez envers certains.

Le classement complet de ce championnat de France 2009 est à retrouver ici.

Les photos (merci à Fabrice LAMBERT, www.sportbreizh.com)






avec son directeur sportif Philippe Dalibard qui avait été sacré champion de France amateurs à Charleville-Mézières en 1981




Les compte rendus des 3ème et 4ème étapes, signés Jean-Charles comme les précédents d'ailleurs, sont désormais illustrés par des clichés signés Michel RENAUX et Hervé DANCERELLE.

Des albums photos ont aussi été créés en page d'accueil.

Si les 21 équipes ont toutes été photographiées soir par votre serviteur ou par Michel Renaux lors de la présentation officielle vendredi matin à Faissault, réussir à immortaliser individuellement chaque coureur de cette édition 2009 était certes un défi mais pas insurmontable.

Au terme des trois jours et quatre étapes de course, seuls trois coureurs sur les cent vingt cinq s'étant élancé de Faissault ont échappé à la vigilance de votre serviteur. Il s'agit du 51 Julien BALLIEU (CC Nogent), du 184 Matej GNEZDA (Adria Mobil) et du 203 Daniel PATTEN (Team Cyclesport.se).

Pour tous les autres, il figure après le cliché de leur formation respective et dans leur l'ordre des dossards dans l'album des équipes et coureurs 2009.



4ème et dernière étape de Charleville-Mézières, Trophée RDTA - TAC, le kilomètre par kilomètre


Départ fictif : A peine quelques heures après en avoir terminé avec l’étape matinale, ils sont 90 (sur les 125 partants vendredi depuis Faissault) à s’élancer pour les 88 derniers kilomètres du 35ème Circuit des Ardennes International. Manquaient à l’appel Cyrille MONNERAIS ( Bretagne Schuller ) et le russe de Katyusha Roman KLIMOV.


Le peloton s’élance face à la préfecture des Ardennes à Charleville-Mézières pour relier le départ réel qui sera donné quelques kilomètres plus loin sur les quais de Meuse.



Arthur VICHOT encore en jaune au départ de Charleville-Mézières mais ses dévoués équipiers s'attendent à un après-midi de "feu" après une sacrée débauche d'énergie matinale !

les maillots distinctifs au départ : de gauche à droite, FAJT (combiné), GIRAUD (points), CONVERSET (jeune), ZINGLE (meilleur grimpeur) et Vichot (général au temps)

Km 0 : A la sortie de Charleville-Mézières face au complexe aquatique, ça attaque à tout va dès le baisser de drapeau.


Km 5 : A l’entrée de Nouzonville, ils sont 3 à réussir à prendre leur distance. Il y a là Geir Inge BERG ( Sparebanken Vest ) déjà en vue ce matin, le néerlandais du Cycling Team Jo Piels Tom RELOU et l’emblématique suédois Magnus BACKSTEDT. Le premier écart annoncé est de 11’’.


Km 9,4 : Alors que pointe le début de l’ascension de la côte du Petit Sabot à la sortie de Neufmanil, l’avance des 3 est de 13’’.


Km 11 : Dès les premiers coups de pédales dans la côte, RELOU lâche prise.


Km 11,6 : A 1000 mètres du sommet, Julien ANTOMARCHI ( VC La Pomme Marseille ), Nicolas JOUANNO ( Bretagne Schuller ) et Joris WAGEMANS ( Davo Lotto ) partent en contre.


Km 12,6 : Alors que BACKSTEDT est lâché, BERG reçoit le renfort du seul ANTOMARCHI. BACKSTEDT, JOUANNO et WAGEMANS limitent la casse. Le marseillais passe en tête au grimpeur devant BERG, WAGEMANS et JOUANNO.


Km 15 : Les 2 hommes de tête possèdent 15’’ d’avance.


Km 17,5 : Alors que l’on entre dans La Grandville, fief de l’ancien coureur professionnel et efficace responsable du protocole Frédéric GABRIEL, l’avance chute à 7’’.


Km 19 : A la sortie de La Grandville, l’escapade prend fin.


Km 25 : Geoffrey DERESMES ( ESEG Douai ), Nico SCHNEIDER ( Atlas Romer’s ) et encore RELOU prennent 7’’ d’avance. Malgré une vive réaction du peloton, Pim LIGHTAART ( AVC Aix en Provence ) et de nouveau JOUANNO sortis en contre ne parviennent à se joindre aux 2 fuyards. Quelques hectomètres plus loin, le peloton retrouve toutes ses brebis égarées.


Km 26,7 : Ils sont 12 à prendre la clé des champs dans la descente vers Nouzonville. La tête de course est maintenant constituée du local Mathieu SIMON ( UV Aube ), encore et toujours RELOU, DERESMES, SCHNEIDER, LIGHTAART, BACKSTEDT et JOUANNO, flanqués de Clément MAS ( CC Villeneuve ), Daniel KREUTZFELD ( Capinordic ), Miha SVAB ( Adria Mobil ), Roy HEGREBERG ( Sparebanken ) et Fredrik JOHANSSON ( Differdange ).


l'ardennais de l'UVA Mathieu Simon à la baguette

Km 28 : 11’’ pour les 12


Km 30 : A l’amorce du col d Loup, dernière difficulté du Circuit des Ardennes, l’avantage est porté à 18’’. Les équipiers du maillot jaune gèrent le peloton.


Km 32 : L’écart passe à 21’’ puis à 30’’. C’est maintenant le Team Wallonie de Romain ZINGLE 5ème du général à 12’’ qui augmente l’allure en tête de peloton. Trouvant sans doute que ça ne va pas encore suffisamment vite, le vainqueur de la seconde étape, Dmitri KOSYAKOV ( Katyusha ) place une violente accélération dans l’ascension longue de 7000 mètres.


Km 35 : KOSYAKOV récupère pour quelques mètres seulement RELOU et DERESMES qui sont en difficulté. Il pointe à 16’’ de la tête de course. Le peloton maillot jaune est à 30’’.


Km 38,3 : A 1000 mètres du sommet, le russe vient porter l’échappée à 11 membres. Puis bientôt à 12 car ANTOMARCHI les rejoint.


Km 39,3 : SCHNEIDER passe seul en tête. Il a jailli à 500 mètres du sommet. Il possède 11’’ d’avance sur le reste de ses compagnons et 18’’ sur le groupe VICHOT.


Km 40 : Dès le début de la descente, l’allemand d’Atlas Romer’s est repris.


Km 46 : Sortie des Hautes Rivières, ils sont 22 à s’extirper. On retrouve entre autres là KOSYAKOV, JOUANNO, BACKSTEDT, ANTOMARCHI, HARTMANN mais aussi Mathieu SIMON qui fait preuve de beaucoup de motivation pour cette étape qui passe chez lui à Aiglemont à deux reprises.


Km 53 : Après être monté à 24’’, l’avance des 22 baisse à 14’’.


Km 56 : Jonction dans Blossette. VANENDERT ( WG Beveren ), ANTOMARCHI et ROSTOLLAN ( AVC Aix en Provence ) parmi les 22 essaient un court instant de faire le forcing. Ils sont vite être ramenés à la raison.


Km 57 : 13 coureurs se portent au commandement et il y a du beau monde. VANENDERT, ANTOMARCHI, ROSTOLLAN, SIMON, DRANCOURT, SCHNEIDER, accompagnés de DECLERCQ ( Davo Lotto ), KOSYAKOV, ZAGAR, JOHANSSON mais aussi et surtout ZINGLE pointé à 12’’ de VICHOT au départ de Charleville-Mézières ainsi que CHAMPION, à 6’’ au général épaulé fait non négligeable de son équipier Nicolas HARTMANN. Rapidement l’écart monte à 24’’.


Mathieu Simon ne calcule pas ses efforts sur "ses" routes ardennaises. Il mène ici devant Clément Mas un peu plus tôt dans l'étape finale

Km 59,4 : Moment important de la course lors du sprint intermédiaire de Monthermé. CHAMPION coupe la ligne en premier et empoche 3’’ de bonifications. Il a donc comblé la moitié de son retard. Second du sprint ZINGLE reprend 2’’ au leader VICHOT.


Km 61 : Bonus de 29’’ pour les 13.


Km 65 : L’écart descend à 21’’. ZAGAR coupe son effort laissant seulement 12 unités en tête de course.


Km 70 : L’avance repart à la hausse. 29’’ dans Nouzonville.


Km 72 : Dans l’ascension de la forêt à la sortie de Nouzonville, CHAMPION assure un tempo efficace puisque le chrono monte à 32’’. Dans le groupe maillot jaune, c’est BROUZES l’équipier du maillot vert DAENINCK second au général qui essaie de limiter la casse.


Les échappés à Maison Bleue entre Nouzonville et Montcy-notre-Dame, lieu de résidence du président André JACQUEMART

le suédois JOHANSSON précède ici DRANCOURT, SIMON et DE CLERCQ

Km 77 : A la sortie de Montcy Notre Dame, HARTMANN lâche les chevaux et assure un rythme infernal dans le groupe de tête. On arrive vite à Aiglemont, fief de la fratrie des cyclo-crossmen Jean et Alex GERARDIN, et lieu de résidence de la famille SIMON dont le rejeton Mathieu reste sagement à l’abri.

 


Km 79 : Dans la traversée extrêmement exigeante, le peloton stabilise l’écart. Pourtant le maillot jaune VICHOT est esseulé. Il est en train de perdre le Circuit des Ardennes.


Km 81 : Sur le plateau d’Aiglemont, grosse activité de HARTMANN aidé par son leader CHAMPION qui sent que la victoire finale s’offre à lui. ZINGLE de son côté n’a pas encore abandonné tout espoir d’en faire autant. Il y a encore des bonifications à l’arrivée et le belge n‘a que 7 secondes à reprendre sur CHAMPION. Une victoire, une légère cassure est le tour était joué. Le peloton du maillot jaune est à 37’’.


Km 83 : 22’’ au panneau des 5 kilomètres.


Km 84 : A l’entrée de la descente finale vers Charleville-Mézières, toujours 22’’.


Km 87 : Sous la flamme rouge, ça descend à tombeau ouvert. Impossible de sortir. On se dirige vers un sprint pour la victoire d’étape.


Km 87,9 : Sous le regard de toute sa famille et de ses supporters, SIMON lance le sprint aux 200 mètres. Personne ne peut lui résister et c’est une immense clameur qui jaillit de la ligne d’arrivée. Un ardennais, le seul au départ s’impose à quelques mètres de la préfecture du département et du siège du Conseil Général. ZINGLE ne peut faire mieux que second et ce sans parvenir à distancer CHAMPION. Le coureur de Bretagne Schuller obtient ce qu’il était venu chercher, la victoire finale.


Affichant, durant la conférence de presse post protocolaire, la décontraction et la sérénité du coureur expérimenté qu’il est, Dimitri CHAMPION inscrit son nom au palmarès sans avoir gagné la moindre étape comme son prédécesseur Jan BAKELANTS douze mois plus tôt.


Dimitri CHAMPION et le président du Comité d'Organisation André JACQUEMART : après les espoirs COPPEL et BAKELANTS ces deux dernières années, le Circuit des Ardennes couronne un coureur confirmé de bientôt 26 ans.

Dimitri CHAMPION a rempli l'objectif de son directeur sportif du week-end ardennais Roger TREHIN évidemment comblé


Les classements complets sont à retrouver ici.


Le sprint final disséqué par Michel RENAUX





 

 

La cérémonie protocolaire finale (photos Michel RENAUX)


Le podium final 2009 avec de gauche à droite Arthur VICHOT (3ème), Dimitri CHAMPION, et Romain ZINGLE, le jeune wallon de Chimay qui a cumulé les maillots distinctifs (montagne, jeune, combiné)

André JACQUEMART avec Dimitri CHAMPION, Benjamin GIRAUD et Romain ZINGLE

Dimitri CHAMPION, évidemment premier français au classement final de cette 35ème édition

sourires complices entre Mathieu SIMON qui termine ce Circuit sur une excellente note, et Eric SLEZIAK "le géniteur" de WOINIC

le paletot de meilleur grimpeur pour le prometteur belge Romain ZINGLE

l'aixois Benjamin GIRAUD s'adjuge le classement par points

Arthur VICHOT récompensé pour sa 3ème place au général final. Il a été en jaune sur deux étapes

garde robe bien remplie pour Romain ZINGLE avec le succès au classement du combiné

Mathieu SIMON, premier français de la 4ème et dernière étape

Mathieu SIMON également récompensé pour sa combativité sur l'étape de Charleville-Mézières, Trophée RTDA-TAC

les russes du Continental Team Katyusha terminent premiers au classement inter-équipes


les différents maillots distinctifs de cette édition 2009



La 35ème édition du Circuit des Ardennes International aura été palpitante jusque dans les derniers hectomètres de l’ultime étape.

 

Si la victoire d’étape revient à Charleville-Mézières au seul ardennais inscrit Mathieu Simon (UV Aube) sous l’œil connaisseur de son ancien professionnel de père Régis, et de ses oncles Jérôme Simon (ancien pro aussi) et Daniel Maquet (2ème du Circuit des Ardennes 1983 derrière le nordiste Bruno Wojtinek), le francilien de Bretagne Schuller Dimitri Champion a réussi le tour de force à inverser la tendance pour intégrer et animer l’échappée de l’après-midi.

 

Dimitri Champion en compagnie d'André Jacquemart président du Comité d'Organisation, et le sanglier, emblème du département et mascotte de l'épreuve 2009
 

Il est parvenu à déposséder le roannais Arthur Vichot de la tunique jaune pour inscrire son nom au palmarès douze mois après le belge Jan Bakelants avec la même particularité de ne gagner aucune étape. Le souhait du 4ème des derniers championnats de France professionnels en ligne pour le compte de Bouygues Telecom, et qui fêtera ses 26 ans en septembre prochain,  est de repasser à l’échelon supérieur. Avant cela il faudra continuer à réaliser une excellente saison (il s’est classé deuxième le week-end dernier des Boucles de l’Artois). Un gros programme l’attend en tout cas cette semaine : Paris-Camembert mardi, le Tour du Finistère samedi, le Tro Bro Léon le lendemain, puis du 25 avril au 1er mai le Tour de Bretagne !.

 

Les classements complets sont à retrouver ici.

 

Compte rendu et reportage photographique à venir.

 

 



Le film de la 3ème étape de la Communauté de Communes des Plaines et Forêts de l'Ouest Ardennais, Trophée APE et Bellevue Carrelages, kilomètre par kilomètre


(reportage photographique : Michel RENAUX, pour les clichés en action, et Hervé DANCERELLE)

Après deux premières étapes éprouvantes, c’est la zone industrielle de Tournes qui sert de lieu de départ et d’arrivée de la 3ème étape. Cette étape matinale baptisée étape de la Communauté de Communes des Plaines et Forêts de l’Ouest Ardennais et longue de 75,9 kilomètres s’élance sous un ciel menaçant pour les 101 rescapés de la veille. Seul manque à l’appel au moment de l’émargement l’un des animateurs de la première étape, le norvégien Johan ZIESLER ( Sparebanken ).


Au moment de s’élancer Arthur VICHOT ( CR4C Roanne ) possède 2 secondes d’avance sur Benoît DAENINCK ( CC Nogent sur Oise ) alors que l’on s’attend à une offensive de la part de la formation Bretagne-Schuller qui possède avec CHAMPION et BIDEAU deux coureurs avec respectivement 6 et 8 secondes de retard.

 




Km 0 : Dès le baisser de drapeau annonçant le départ réel, Nicolas BOISSON ( CC Etupes ) s’échappe. Vive réaction du peloton. Assurément cette étape sera nerveuse et rapide.


Km 1 : Dans Ham les Moines, Gilles DEVILLERS ( Team Wallonie ) déjà en vue hier sur les routes de la vallée de la Meuse, vient prêter main forte à l’homme de tête. L’avance des fuyards est de 5’’.


Km 2 : Echappée terminée.


Km 5 : Ca roule extrêmement vite en tête du peloton. Il est difficile de sortir.


Km 6,7 : Un groupe de 12 essaie de s’échapper mais sans grande réussite. Ils sont repris à Clavy Warby au pied de la première difficulté du jour.




Km 9,6 : Au sommet de la côte de Neuville les This, c’est encore et toujours le porteur du maillot à pois verts et bleus du grand prix de la montagne, le belge Romain ZINGLE ( Team Wallonie ) qui coupe la ligne en tête devant son coéquipier Gilles DEVILLERS, le français de Differdange Nicolas BAZIN et Dimitri CHAMPION.


Km 12 : A la sortie de This, le peloton est scindé en 2. Le maillot jaune VICHOT n’est pas dans la première bordure forte de 24 éléments. 3 de ses équipiers se mettent en tête pour boucher le trou.


Km 16,3 : A proximité de Belval, les roannais effectuent la jonction. Cela ne ralentit pas pour autant l’allure du peloton qui est toujours en file indienne.


Km 17 : L’aixois Paavo PAAJANEN tente néanmoins sa chance sans succès.


Km 22 : Ils sont 9 à se porter à l’avant de la course. Il y a là Maarten DEJONGHE et Klaas SYS ( WG Beveren ), Clément MAS ( CC Villeneuve ), Benjamin CANTOURNET ( UV Aube ), Anthony COLIN ( ESEG Douai ), Bart DE CLERCQ ( Davo Lotto ), Roy HEGREBERG ( Sparebanken Vest ), Daniel KREUTZFELDT ( Capinordic ) médaille d’argent aux derniers mondiaux de course aux points et l’italien qui devient un habitué des communiqués Alessio SIGNEGO ( Adria Mobil ) cité hier soir à tort dans les abandons et donc réintégré ensuite. Le premier écart est de 16’’.


Km 25 : L’écart monte à 25’’ alors que l’on attaque la deuxième boucle. L’équipe du maillot jaune assure l’allure en tête du peloton.


Km 26,1 : Le chrono affiche maintenant 29’’.


Km 27 : A l’attaque de la deuxième ascension de la côte de Neuville les This, le bonus des 9 est de 36’’.


Km 28 : A 500 mètres du grimpeur, ça redescend à 26’’.


Km 29 : L’espoir américain Peter STETINA s’extrait du peloton. Il se rapproche à 5’’. Le peloton lui est à 20’’. DEJONGHE, CANTOURNET, SIGNEGO, HEGREBERG franchissent dans cet ordre le sommet.


Jean-Marc BIDEAU honoré au départ avec son équipe va quitter prématurément la course

Km 30,6 : STETINA porte à 10 le nombre des fuyards. A la sortie de This, alors qu’il remonte le peloton pour partir en contre, le 5ème du général BIDEAU est victime d’une violente chute en pleine ligne droite. Il est évacué vers le centre hospitalier de Charleville-Mézières. On apprendra après l’arrivée qu’il en est déjà sorti avec quelques contusions. Profitant de cet incident de course, 5 hommes forment une contre attaque. On retrouve Alexandre GENIEZ l’un des 2 seuls rescapés du VC La Pomme Marseille, Laurent BOURGEOIS ( CC Etupes ) déjà en évidence hier, Benjamin GIRAUD ( AVC Aix en Provence ), Taylor SHELDEN ( USA National Team ) et enfin le local de ce Circuit des Ardennes, Mathieu SIMON ( UV Aube ). Ils reviennent à 10’’ de l’échappée.


Km 35 : Dans Belval, ils sont maintenant 15 à l’avant de la course avec 35’’ de crédit.


Km 39 : L’avantage des fuyards est dorénavant de 53’’ sur un peloton dont les équipiers de VICHOT assurent le tempo.




Km 43 : 1’06’’ pour les 15. L’échappée peut devenir dangereuse puisqu’elle possède en son sein le belge SYS, 3ème hier aux Mazures, qui accusait ce matin 1’43’’ de retard sur VICHOT.


Km 44,5 : A Lonny, l’avance se réduit. Elle est exactement d’1’03’’.


Km 50 : Ecart stabilisé à la sortie de Renwez où GIRAUD, DEJONGHE et HEGREBERG prennent les points du sprint intermédiaire devant le magasin SHOPI.






Km 54 : Plus que 45’’


Km 58 : Cela remonte à 1’15’’.


Km 60 : Avance inchangée alors que le peloton ne se contente plus de gérer l’écart. Il accélère.


Km 62 : Le CR4C Roanne de VICHOT reçoit le soutien de Bretagne Schuller et DAVO. Le peloton se rapproche à 48’’.


Km 64 : Ce sera dur pour les échappés. 38’’ dans Sorel alors que l’on entre sur une route étroite et gravillonnée.


Km 66 : 30’’ sous le panneau arrivée 10 kilomètres.


Km 67 : Alors que le maillot jaune perd 3 équipiers dans la poursuite, STETINA s’isole en tête. Le peloton est à 23’’. L’initiative est intéressante à l’approche d’un regroupement.


Km 68 : STETINA est rejoint à Houldizy. Stabilisation à 22’’


Km 71 : A l’entrée d’Arreux, le groupe de tête se divise. Ils sont 5 en tête, DEJONGHE, GENIEZ, COLIN, SHELDEN et KREUTZFELDT. Encore et toujours 22’’ pour le peloton.


Km 72 : Au panneau arrivée 4 kilomètres, les 5 sont rejoints.


Km 75 : Sous la flamme rouge, SYS sur les conseils de son directeur sportif porte l’estocade. En costaud il résiste au reste de ses compagnons d’échappée. Après sa belle 3ème place hier aux Mazures, le protégé de Thierry DE GROOT remporte une belle victoire qui lui permet d faire partie des nombreux outsiders en embuscade derrière le fragile maillot jaune du ligérien Arthur VICHOT.


Klaas Sys, vainqueur de l'étape matinale

Résultats complets à retrouver ici

En vue l’an passé sur les routes du département grâce notamment à Jan BAKELANTS qui remportait la 34ème édition, la formation flandrienne de Beveren 2000 s’est à nouveau distingué ce dimanche matin grâce à Klaas SYS (3ème la veille aux Mazures) qui a su habilement s’extirper à la flamme rouge d’un groupe de quinze échappés qui anima la 3ème étape. La deuxième place revient à l’aixois Benjamin GIRAUD déjà à la pointe du combat hier (4ème).

 

Klaas SYS le plus rapide à Tournes ce matin (photo Michel RENAUX)

Le maillot jaune reste propriété pour le ligérien Arthur VICHOT (Roanne) mais les écarts infimes semblent synonymes de feu d’artifice pour l’étape finale à Charleville-Mézières !.

 

la vie en jaune continue pour Arthur VICHOT, désormais à une étape du bonheur (photo Hervé DANCERELLE)

Compte rendu complet, photos et classements à venir.

 

 

 

 


Un album a été ajouté ce samedi soir : il concerne l'étape du jour, Trophée Ambulances Ardennes Assistance.

Le compte rendu de le première étape a été lui actualisé par les clichés de Michel RENAUX ainsi que la photo finish d'arrivée (merci à Paul GOULEM, Julico Informatic Sprl).

En conséquence, l'album relatif à cette étape Faissault-Attigny s'est retrouvé complété.

Enfin, le trombinoscope de cette 35ème édition a lui aussi pris du volume avec de nouveaux clichés individuels réalisés au départ des Mazures par Hervé DANCERELLE.


Collège des commissaires

- Les coureurs ayant victimes d'une erreur de parcours, et qui ont été arrêtés par l'organisateur dans les derniers tours avant l'arrivée ont été classés avec un temps de retard calculé.

- Article 12.1.040.19 : comportement incorrect
dossard 26, MARIE Yannick (VC La Pomme Marseille) : 25 CHF d'amende

- Article 12.1.040.11.1.2 : rétro-poussée sur voiture
dossard 12, MAYENCON Maxime (CR 4 Chemins Roanne) : 30 CHF d'amende

- Article 12.1.040.19.2.2 : abris prolongés
dossard 151 JORGENSEN Jonas Aaen (Team Capinordic) : 2 fois 20 secondes de pénalité et 2 fois 50 CHF d'amende
dossard 155, PERSSON Lucas (Team Capinordic) : 20 secondes de pénalité et 50 CHF d'amende
au directeur sportif, JACOB Moe : 3 fois 100 CHF d'amende

- Article 12.1.040.28 : non respect des instructions des commissaires
au directeur sportif, JACOB Moe : 200 CHF d'amende, et rétrogradation du véhicule à la dernière place pour la 3ème étape


Médecin

RAS


Direction de l'épreuve

- La prime journalière octroyée au 1er français de l'étape du jour est attribuée à Benjamin GIRAUD (AVC Aix-en-Provence)

- La prime d'encouragement est attribuée à Pierre DRANCOURT (ESEG Douai)

- La combativité est attribuée à Peter KUSZTOR (Atlas Romer's Hausbäckerei)



le film de la 2ème étape baptisée de la Vallée et des Mazures, "Trophée Ambulances Ardennes Assistance", kilomètre par kilomètre

plus de photos du jour dans l'album dédié à cette étape en page d'accueil du blog

 

La formation Bretagne-Schuller récompensée avant le départ pour la place de leader au classement inter-équipes

Nicolas Hartmann reçoit avant le départ la prime de la combativité pour sa débauche d'énergie sur l'étape inaugurale de la veille

Au lendemain d’une première étape qui a déjà causée plus de dégâts que l’on ne pouvait le penser, avec 13 coureurs en 12 secondes puis une bonne partie du reste du peloton reléguée à plus de 2 minutes, ils sont 116 à se présenter sur ligne de départ de cette seconde étape qui avait pour épicentre la commune des Mazures.


Aux 8 abandons de l’étape inaugurale est venue s’ajouter l’absence au moment de l’émargement du néerlandais Mart VAN BLANKEN ( Cycling Team Jo Piels ) victime hier d’une violente chute dans la traversée de Balaives et Butz. Poussé par son directeur sportif de reprendre la route, il a été victime en soirée de vertiges et de vomissements. Dirigé vers le centre hospitalier de Charleville-Mézières afin d’y subir le plus rapidement possible un scanner.


Km 0 : Le départ réel est donné au milieu de la forêt ardennaise. Après Woinic hier, c’est dans un autre lieu symbolique du département qu’est donné le départ réel.


Km 3,5 : C’est à vive allure et en file indienne que le peloton traverse Deville.


Km 5 : Mathieu FABRI ( VC La Pomme Marseille ) qui n’a visiblement pas récupéré des efforts de la veille est distancé sur le long plat menant vers Laifour . Par contre tout va bien pour Franck SCHERZINGER ( Atlas Romer’s ) et Geir Inge BERG ( Sparebanken Vest ) qui tentent de prendre la poudre d’escampette. Ils sont rapidement rejoints par l’italien Alessio SIGNEGO ( Adria Mobil ).


Km 8,6 : Les 3 hommes de tête sont absorbés par le peloton à la sortie de Laifour. Nico SCHNEIDER ( Atlas Romer’s ) essaie à son tour de s’extirper sans plus de succès.


Km 15 : Dans Revin, ville dont Philippe Vuilque est le député-maire et qui suit l’étape au sein de la voiture de l’AVC Aix en Provence et de son directeur sportif Jean-Michel Bourgoin, FABRI met pied à terre.



Km 19,5 : A la sortie de Revin c’est le russe de Katyusha Alexander PORSEV qui enlève le premier sprint intermédiaire devant Arthur VICHOT ( CR4C Roanne ) second du général et le coéquipier de celui-ci le polonais Pawel WACHNIK. VICHOT ex aequo ce matin avec DAENINCK devient le leader virtuel du Circuit des Ardennes par le biais des bonifications.


Km 23 : Paavo PAAJANEN ( AVC Aix en Provence ) sort du peloton qui le rappelle vite à la raison. Ca roule très vite !


Km 24 : Les attaques se succèdent dans la traversée de Fumay. Le peloton est déchaîné. Yannick WELLENS ( WG Beveren 2000 ) et Nicolas BOISSON ( CC Etupes ) parviennent à prendre une centaine de mètres mais là aussi de façon éphémère.


Km 27,6 : Dans la traversée de Haybes, le Costaricain de Differdange Grégory BRENES OBANDO parvient à fausser compagnie à la meute.


Km 29 : Dès les premiers mètres de la côte de Robinson, c’est la débandade à l’arrière du peloton. De nombreux coureurs sont en difficultés. Parmi eux quoi de plus logique que de retrouver le colosse suédois Magnus BACKSTEDT.


Km 31 : Gilles DEVILLERS ( Team Wallonie ) passe en tête devant le porteur du maillot de meilleur jeune, son coéquipier Roman ZINGLE puis viennent BRENES OBANDO et le cyclo-crossman Nicolas BAZIN lui aussi de Differdange.


Km 32 : Bien qu’on ait franchi la ligne du grimpeur, la route ne cesse de s’élever. C’est alors que Cyrille MONNERAIS ( Bretagne Schuller ) sort du peloton. Il prend rapidement 12’’.


Km 42 : Radio Tour annonce que sur les 116 partants, 34 sont déjà lâchés.


Km 43 : A l’approche d’Hargnies le peloton se scinde en 2. Le maillot jaune DAENINCK est piégé.


Km 46 : 21 coureurs sont en tête. Il y a BULGAC et VANENDERT ( WG Beveren ), STEHLY et WACHNIK ( CR4C Roanne ), GIRAUD et LEBAS ( AVC Aix en Provence ), CHAMPION ( Bretagne Schuller ) 3ème du général, LEJEUNE et PENVEN ( CC Villeneuve ), SIMON ( UV Aube ), Nico SCHNEIDER ( Atlas Romer’s ), le 9ème du général ZINGLE et CAMMAERTS ( Team Wallonie ), GRUE et STEVENSON 5ème du général ( Sparebanken Vest ), LINDEN ( Team Capinordic ), VAN DER SANDEN ( Cycling Team Jo Piels ), KLIMOV ( Katyusha ), le meilleur grimpeur FAJT et SVAB ( Adria Mobil ) et Nicolas BAZIN ( Differdange ).


Km 53 : L’écart est de 27’’ à l’approche de Vireux Wallerand.


Km 56 : Au second sprint intermédiaire SHOPI dans Vireux Molhain, STEVENSON passe devant CHAMPION et BULGAC. Face au danger que représente le groupe de tête avec STEVENSON, CHAMPION, FAJT et ZINGLE, les coéquipiers du maillot jaune ramènent le peloton à 21’’.


Km 59,5 : A l’entrée de Montigny, le CC Nogent du leader DAENINCK éprouve des difficultés à contenir l’échappée qui possède dorénavant 39’’ de bonus.

 



Km 63 : Dans Fépin, au prix d’une énorme débauche d’énergie des rouges et blancs du maillot jaune, l’écart est de 35’’.


Km 68 : Au second passage dans Fumay, l’écart remonte à 40’’. Nogent reçoit maintenant le soutien du CR4C Roanne qui possède pourtant 2 hommes dans le groupe de tête.


Km 75 : Dans la longue ligne droite bordant la Meuse qui nous ramène vers Revin, l’écart se stabilise à 35’’.


Km 78 : Alors dès le pied du Mont Malgré Tout et ses 3.500 mètres d’ascension à 8% de moyenne, SVAB est lâché du groupe de tête pendant que ZINGLE et KLIMOV s’échappent.  A l'arrière on apprend que Martin Pedersen, récent vainqueur du GP de Nogent et lauréat voilà douze mois ici de l'étape de Givet, est en difficulté et décramponné.


Km 79,6 : A 1000 mètres du sommet, l’écart est de 12’’ pour les fuyards.


Km 80,6 : ZINGLE devient le leader virtuel du classement de la montagne en passant en tête devant KLIMOV, BAZIN et CHAMPION. Dans le long faux plat faisant suite à l’ascension, l’avant-garde du peloton qui est morcelé opère la jonction avec les échappés.


Km 86 : En direction des Hauts Buttés, 10 hommes s’échappent en 2 vagues. On retrouve ARMEE ( WG Beveren ), WACHNIK ( Roanne ), GIRAUD et LEBAS ( Aix en Provence ), DRANCOURT ( Douai ), SCHNEIDER et KUSZTOR ( Atlas Romer’s ), DEVILLERS ( Team Wallonie ), BERG ( Sparenbanken Vest ) et KOSYAKOV ( Katyusha ).


Km 88,1 : Aux Hauts Buttés, 23’’ d’avance pour les 10.


Km 91 : Aux Woiries, alors que l’on attaque la descente vers Monthermé, l’écart est stabilisé.


Km 96,4 : Sur le pont enjambant la Meuse dans Monthermé et alors que la côte de la Roche aux 7 villages se dresse face à eux, les hommes de tête ne possèdent plus que 15’’ d’avance. Quelques hectomètres plus loin, tout est à refaire.


Km 98 : Une cassure s’effectue dans les 23. Dans le premier groupe on retrouve les 2 premiers du général DAENINCK et VICHOT ainsi que le local Mathieu SIMON ( UV Aube ).


Km 102,5: ZINGLE conforte son leadership au classement du meilleur grimpeur en passant en seconde position sur la ligne signifiant le sommet de l’ascension derrière KUSZTOR et devant VICHOT puis DEVLLERS.


Km 105 : On ne s’entend pas devant. Le peloton se rapproche et effectue même la jonction.


Km 107 : DRANCOURT et DE WINTER ( Davo Lotto ) profite de cette mésentente pour prendre rapidement 10’’.


Km 111,5 : GIRAUD sort en contre. Il est pointé à 11’’ alors que le peloton qui est étiré accuse lui un retard de 17’’.


Km 115 : BAZIN et CAMMAERTS rejoignent GIRAUD dans Renwez là où a lieu le 3ème sprint intermédiaire. DRANCOURT, DE WINTER et GIRAUD prennent les 3 premières places. Les 3 contre attaquants sont à 12’’ de la tête.

 

Nicolas Bazin ici à gauche en compagnie de Walt Dewinter et Benjamin Giraud

Km 118 : C’est au tour de KOSYAKOV de quitter le peloton. Il pointe à 38’’ des hommes de tête qui sont maintenant regroupés.


Km 120 : Les 5 fuyards possèdent un pécule de 47’’ sur KOSYAKOV, 1’50’’ sur SYS ( WG Beveren ) et WACHNIK ( Roanne ) ayant eux aussi pris la clé des champs et 2’15’’ sur le groupe maillot jaune.


Km 125 : Dans Bourg Fidèle, KOSYAKOV en véritable rouleur porte l’échappée à 6 éléments. A 45’’ on retrouve SYS et WACHNIK, KUSZTOR à 1’45’’ et 3’00’’ sur le peloton.


Km 131 : 24’’ sépare la contre attaque de l’échappée. KUSZTOR poursuit son raid solitaire. Il est maintenant à 1’35. L’écart avec le peloton reste inchangé.


Km 132 : Bien que les relais s’enchaînent, SYS et WACHNIK sont maintenant à 28’’ à la sortie des Mazures.


Km 135 : Le belge et le polonais semblent marquer le pas. En effet le chrono affiche 40’’.KUSZTOR maintient le cap. Il pointe à 1’30’’. Dans le peloton, ils sont 9 à sortir. Il y a le maillot jaune DAENINCK, le leader virtuel VICHOT, ARMEE, CHAMPION et BIDEAU 3ème et 4ème du général ce matin, ZINGLE, KLIMOV, FAJT et JOHANSSON. Ils sont à 2’38’’.

 



Km 141 : A la sortie de Renwez, la jonction s’effectue en tête. Ils sont maintenant 8.


Km 143 : A 1000 mètres du sommet de la côte de Bourg Fidèle, KUSZTOR continue son contre la montre et revient à 42’’. Les 9 sont repris par le peloton.


Km 144 : Au sommet de la côte de Bourg Fidèle, sous les encouragements de son directeur sportif qui la rejoint, KUSZTOR maintient l’écart.


Km 147 : Plus que 35’’ de retard. Le peloton maillot jaune est à 1’25’’. Les Bretagne Schuller effectuent le gros du travail.


Km 150 : Superbe exploit de KUSZTOR qui grignote seconde après seconde. Il est maintenant à 11’’. Le peloton lui est à 1’35’’.


Km 151 : Dans la côte des Vieilles Forges, WACHNIK et GIRAUD perdent le contact en tête. KUSZTOR rattrape les roue. C’est le moment que choisit le russe KOSYAKOV pour porter une violente accélération.


Km 152 : A 1000 mètres du sommet, il possède 17’’sur le plus gros de ses poursuivants.


Km 153 : Le longiligne coureur de Katyusha porte son avance à 21’’ sur SYS, KUSZTOR, DE WINTER, CAMMAERTS et BAZIN. GIRAUD est à 35’’, DRANCOURT à 40’’ et WACHNIK à 1’. Le peloton est alors à 1’22’’.


Km 160 : Devant le musée de la forêt, le leader possède 25’’ de crédit sur ses poursuivants.


Km 162,7 : Au panneau des 4 kilomètres, l’écart se stabilise à 23’’.


Km 163,7 : Son avance descend à 20’’ sur SYS et CAMMAERTS qui s’extirpe du contre.


Km 164,7 : Plus que 2 kilomètres et 13’’ d’avance.


Km 165,7 : Sous la flamme rouge, à l’approche des Mazures, KOSYAKOV ne peut plus perdre le gain de l’étape. Il garde précieusement son avantage.


Km 166,7 : Sur la ligne, le russe donne le peu de forces qui lui reste pour lever les bras. Un russe qui sort des montagnes, ça ne s’invente pas.

 



Arthur Vichot nouveau maillot jaune pour deux secondes

Arthur Vichot également en tête du classement par points

Romain Zingle a endossé le maillot distinctif et significatif de meilleur grimpeur

Garde-robe bien remplie pour Arthur Vichot, naturellement leader du classement des jeunes

l'espoir wallon Romain Zingle, premier du classement du combiné

 

Les classements complets sont à retrouver ici.


Le reportage photos du jour (photos à l'arrêt Hervé DANCERELLE; photos en action Michel RENAUX)

 

le collège des officiels présidé par Luc GEYSEN

derniers travaux préparatoires sur la ligne d'arrivée

André Jacquemart président du Comité d'Organisation en discussion avec Magnus Backstedt

Le live sur le net


DIRECT VELO LOGO 2012

BANNIERE E1

BANNIERE E2

BANNIERE E3

BANNIERE E4

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés