Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Ophélie s'est à nouveau prêté avec élégance à la remise du fanion souvenir à chaque équipe lors de la présentation officielle à Faissault

Le film de la 1ère étape des Crêtes Ardennaises « Trophée ISS », kilomètre par kilomètre

 

Départ fictif : Quoi de plus normal et emblématique que de donner le départ du 35ème Circuit des Ardennes au pied de Woinic, œuvre de Eric Sleziak sculpteur originaire de Bogny sur Meuse. Après que l’ensemble des opérations de départ se soient déroulées sous un soleil radieux au cœur de la commune de Faissault, les 125 coureurs qui composent le peloton du cette prometteuse édition s’élancent en direction du plus grand sanglier du Monde afin d’y effectuer une photo de famille.

 



Km 0 : Le peloton semble impatient d’en découdre au cours de cette première étape longue de 169 kilomètres qui emmènera les coureurs à Attigny.

 

Km 2 : Boris DRON ( Team Wallonie ) a les honneurs du premier communiqué de course en s’extirpant du peloton dans la traversée de Machéroméril.

 

Km 3 : Le jeune coureur belge est rejoint par le nordiste Geoffrey DERESMES ( ESEG Douai ) et Mikhail ANTONOV ( Team Katyusha ). La réaction est vive au sein du peloton. L’écart ne dépassera pas la centaine de mètres. Tout rentre rapidement dans l’ordre.

 

Km 6,4 : Dans la traversée de Novion-Porcien, Geoffrey DERESMES ( ESEG Douai ) et Mikhail ANTONOV ( Team Katyusha ) retentent leur chance accompagnés cette fois par le norvégien Johan ZIESLER ( Team Sparebanken ). L’écart monte rapidement à 29’’.

 

Km 12 : L’avance des 3 fuyards est passée à 1’20’’.

 

Km 15,3 : Profitant des routes étroites et sinueuses de ce début d’étape, l’écart ne cesse d’augmenter pour atteindre 2’ dans la traversée de Justine.

 

Km 18 : Dimitri SOLOMENNIKOV est victime d’une crevaison, la première du Circuit.

 

Km 20,7 : A l’entrée de Chappes au pied de la première difficulté du jour répertoriée pour le grand prix de la montagne, les hommes de tête possèdent 3’50’’ sur un peloton qui semble laisser filer permettant ainsi à l’infortuné SOLOMENNIKOV de retrouver sa place dans le peloton sans trop de difficultés.

 




Km 21,9 : ZIESLER, ANTONOV et DERESMES franchissent dans cet ordre le sommet de la côte de Chappes.

 

Km 23,3 : Radio Tour annonce un débours de 4’ pour le peloton. Les directeurs sportifs de Sparebanken et de Douai en profitent pour rejoindre leurs coureurs en tête de course. Le peloton continue sur un rythme tranquille et permet ainsi plusieurs arrêts pour satisfaire un besoin naturel !.

 

Km 28 : A l’approche de Chaumont-Porcien, l’espoir américain Kevin SOLLER tente de sortir du peloton. Il possède alors un retard de 4’25’’. Cela a pour effet de réveiller le peloton. S’en suit pendant 5 kilomètres une succession d’attaques.

 

Km 33 : Entrée de Rocquigny, le peloton maintenant calmé accuse 3’55’’ de retard.

 

Km 37 : 5 hommes partent en contre. On retrouve Yannick MARIE ( VC La Pomme Marseille ), Thomas ROSTOLLAN ( AVC Aix en Provence ), Jean-Marc BIDEAU ( Bretagne  Schuller ), Joris WAGEMANS ( Davo Lotto ) et Kristjan FAJT ( Adria Mobil ). L’allemand Hannes BANK ( Differdange ) est lâché du peloton avant d’abandonner quelques hectomètres plus loin.

 

Km 38,9 : La contre-attaque est pointée à 3’20’’ en traversant La Romagne. Le peloton passe 20’’ plus tard.

 

Km 42,7 : Alors que les hommes de tête arrivent dans la commune de Draize, le chronométreur annonce que l’on vient de passer la première heure de course. Les 3 échappés possèdent 2’55’’ sur le contre et 3’10’’ sur le peloton.

 



Km 45 : Il n’y a plus que les 3 hommes de tête et le peloton qui se trouve maintenant à 2’40’’.

 

Km 47,4 : Il ne semble pas y avoir d’arrangement en tête car comme au premier grimpeur c’est ZIESLER qui engrange les premiers points du jour distribués pour les sprints intermédiaires SHOPI à Lalobbe. Derrière ça sent les grandes manœuvres en tête de peloton. Il sont 6 à partir en contre dont certains favoris. On retrouve Arthur VICHOT ( CR4C Roanne ), Thomas ROSTOLLAN ( AVC Aix en Provence ), Jean-Marc BIDEAU ( Bretagne Schuller ), Andrius BUIVIDAS ( Atlas Romer’s ), Romain ZINGLE ( Team Wallonie ) et Kristjan FAJT ( Adria Mobil ). Le contre est annoncé à 2’20’’. Le peloton est pointé à 2’50’’.

 

Km 50 : L’écart entre les 3 hommes de tête et la contre attaque n’est plus que d’1’50’’.

 

Km 51,2 : Dans la traversée de Signy l’Abbaye, ils sont 3 à chuter violemment au sein du peloton. Christopher MONTELEONE ( USA National Team ), Willem WAUTERS ( Davo Lotto ) et Johim ARIESEN ( cycling Team Jo Piels ) sont évacués vers l’hôpital de Charleville-Mézières.

 

Km 53 : Dans la longue côte à la sortie de Signy l’Abbaye l’écart ne cesse de baisser. Il n’est plus que de 60 secondes sur le contre et d’1’30’’ sur le peloton. C’est à cet endroit que 9 coureurs choisissent pour sortir du gros de la troupe. Il y a Laurent BOURGEOIS ( CC Etupes ), Thomas LEBAS ( AVC Aix en Provence ), Mathieu CONVERSET et Benoît DAENINCK ( CC Nogent sur Oise ), Dimitri CHAMPION ( Bretagne Schuller ), Michael STEVENSON ( Team SPAREBANKEN ), Aurélien STEHLY ( CR4C Roanne ), Jelle POSTHUMA ( Cycling Team Jo Piels ), Nicolas BALDO ( Differdange ).

 

Km 58,4 : Les écarts sont de 25’’ et 50’’ dans la commune de Thin le Moutier. Le peloton est à 1’10’’.

 

Km 60 : Jonction en tête de la course. Ils sont 10 au commandement. Le contre de 9 unités est à 20’’.

 

Km 62 : Au sommet de la côte de la Fosse à l’eau, second passage comptant pour le meilleur grimpeur, FAJT franchit la ligne devant ANTONOV, ZIESLER et DERESMES. FAJT et ANTONOV poursuivent leur effort quelques centaines de mètres avant d’être repris. Ils sont maintenant 19 en tête possédant 55’’ d’avance sur le peloton.

 

Km 68,5 : A Jandun l’écart se stabilise.

 

Km 70 : La présence de 13 équipes dans le groupe de tête favorise la progression de l’échappée qui possèdent maintenant 1’20’’ sur le peloton.

 



Km 74,6 : FAJT, médaillé de bronze des championnats d’Europe espoirs 2003, augmente son capital points pour le classement du grimpeur en franchissant en tête la côte de Barbe en Croc. Le peloton est pointé à 1’15’’. Cette succession de difficultés cause la perte de l’ancien vainqueur de Paris-Roubaix, en 2004, Magnus BACKSTEDT ( Team Cyclesport ).

 

Km 82 : Alors que 39,1 kilomètres ont été parcourus dans la deuxième heure, les 19 fuyards possèdent 1’50’’ d’avance.

 

Km 84 : BOURGEOIS lâche prise en tête de la course au passage du « Muret » à la sortie de Fagnon.

 

Km 85,4 : Dans Gruyères, le « trou » ne cesse de grandir pour passer à 2’50’’.

 

Km 87,4 : C’est un mur qui se dresse face aux 18 échappés au sommet duquel est jugé le 4ème grimpeur du jour. La bagarre entre le slovène FAJT et le belge ZINGLE se poursuit pour le maillot à pois. C’est le wallon qui coupe la ligne en premier.

 

Km 91 : Nicolas HARTMANN ( Bretagne Schuller ), Dimitri KOSYAKOV ( Katyusha Team ) et Alessio SIGNEGO ( Adria Mobil ) sortent du peloton.

 

Km 95 : Au second sprint SHOPI à Boulzicourt, ZIESLER passe pour la seconde fois en tête. Alexis BODIOT ( CC Nogent sur Oise ) récent vainqueur d’étape sur le Tour de Normandie et Pierre DRANCOURT ( ESEG Douai ) rejoignent la contre attaque qui pointent à 1’43’’ de l’échappée.

 




Km 100 : A la sortie de Balaives et Butz et après une traversée vertigineuse qui provoque la chute spectaculaire de Mart VAN BLANKEN ( Team Jo Piels ), il n’y a plus que d’1’10’’ entre la tête et le contre dont s’extirpe Nicolas HARTMANN.

 

Km 104 : L’ancien membre de Cofidis n’est plus qu’à 40’’ de la tête de course.

 

Km 113,3 : Avant d’entrer dans Vendresse, HARTMANN est récompensé de son formidable effort et opère la jonction sur les 18 de tête. L’écart avec  le peloton repasse la barre des  2 minutes.

 

Km 118 : Les grands battus du jour, les danois du Team Capinordic prennent en main la poursuite du peloton qui récupère VAN BLANKEN.

 

Km 119 : Dernier grand prix de la montagne du jour à Omont. Les efforts des petits hommes verts du Danemark ne sont pas complètement vains. Le peloton revient à 1’35’’.

 

Km 120,1 : C’est DAENINCK qui passe en tête devant l’inévitable FAJT qui endossera le maillot à pois bleus et verts à l’issue de l’étape.

 

Km 121, 9 : Le raidard à la sortie de Chagny en surprend plus d’un. ZIESLER et ANTONOV paient leurs efforts du début d’étape et sont irrémédiablement lâchés accompagnés par  POSTHUMA. Plus loin de retour sur le plat, c’est DERESMES l’un des premiers attaquants du jour et STEHLY qui voient la tête s’envoler. Ils ne sont plus que 14 en tête.

 

Km 126 : Dans la longue ligne droite balayée par le vent menant vers Bouvellemont, c’est au tour de BALDO de perdre le contact.

 

Km 130 : Suite à cette accélération en tête, le peloton est de nouveau relégué à plus de 2’ ( 2’15’’ ).

 

Km 131 : Au prix d’un bel effort, BALDO rejoint les 13 de tête. Derrière les Capinordic reçoivent le soutien des coureurs d’Etupes, de Douai, de l’UV Aube et du VC La Pomme Marseille, également tous absents du bon coup du jour.

 

Km 133,1 : CONVERSET tente de fausser compagnie à ses partenaires d’échappée à l’approche de Tourteron. L’écart ne dépassera pas les 15’’ avant qu’il ne soit rejoint.

 

Km 139 : Au panneau arrivée 30 km, le peloton est à 2’25’’.

 

Km 144 : Sur le pont franchissant l’Aisne à 25 kilomètres de l’arrivée, le peloton stabilise à 2’10’’.

 

Km 146 : 2’ pour les échappés.

 

Km 151,2 : Au premier passage dans Attigny, le dernier sprint intermédiaire est gagné par VICHOT. Le peloton revient à 1’35’’.

 

Km 154 : Dans le faux plat montant de Charbogne, Dimitri CHAMPION jaillit de l’échappée. Son avance grimpe rapidement à 13’’.

 

Km 156 : Au passage du lieu dit La Bérésina, tout va pour le mieux pour CHAMPION, 4ème des France élite en ligne 2008 après une médaille d’argent sur les France du CLM douze mois plus tôt, qui met à profit ses qualités de rouleur pour porter son avance à 26’’. Il faut dire que le vent lui est favorable et que le parcours pour la première fois depuis le départ de Faissault est complètement plat. La première bordure du peloton scindé en 4 parties est pointée à 1’20’’.

 

Km 159 : A 10 kilomètres de l’arrivée à l’entrée d’Ecordal, le fuyard compte un bonus de 30 secondes.

 

Km 163 : L’homme de tête vient de perdre 2 petites secondes. Dans le groupe juste derrière, LEBAS fait les frais de cette poursuite effrénée.

 

Km 164 : ça se complique pour CHAMPION. Il subit le vent de face dans la longue ligne droite qui le ramène vers Attigny. Il n’a plus que 13’’ d’avance.

 

Km 166 : Plus que 3 kilomètres. L’escapade de CHAMPION prend fin. ROSTOLLAN, CONVERSET et HARTMANN se font distancer temporairement et effectuent la jonction avant le dénouement final.

 

Km 168 : Ils sont donc 13 à passer sous la flamme rouge. On se dirige vers un sprint.

 

Km 169 : Le récent vainqueur d’étape sur le Tour de Normandie, l’expérimenté ancien champion de France de la course aux points Benoît DAENINCK règle ses compagnons d’échappée et devance dans l’ordre les autres tricolores VICHOT, CHAMPION et BIDEAU. Les français n’ont pas fait de complexe sur cette étape inaugurale mais le plus dur reste à faire : confirmer sur des tracés exigeants, sélectifs et spectaculaires à souhait…..

 





Les résultats complets du jour sont à retrouver ici.

Les photos de la cérémonie protocolaire (crédit Hervé DANCERELLE)

 

 Benoît Daeninck, vainqueur de l'étape Faissault-Attigny, Trophée ISS


Benoît Daeninck : ça plane pour lui !. Après un succès sur la dernière étape du Tour de Normandie, un autre sur la première du 35ème Circuit des Ardennes International

Benoît Daeninck endosse fort logiquement le premier maillot jaune de leader à Attigny

l'espoir du CR 4 Chemins de Roanne Arthur Vichot endosse le maillot blanc de meilleur jeune après sa belle deuxième place à Attigny

le maillot du classement par points également sur les épaules du roannais Arthur Vichot

omniprésent sur les difficultés du jour, le slovène Kristjan Fajt hérite du maillot distinctif de meilleur grimpeur

Benoît Daeninck reçoit logiquement la prime de meilleur français du jour

le nordiste de l'ESEG Douai Geoffrey Deresmes reçoit quant à lui la prime de l'encouragement

seul ardennais du peloton cette année, Mathieu Simon n'en a pas moins reçu une prime et un bouquet à l'arrivée à Attigny

avant d'être interviewé par l'équipe de France 3 Champagne-Ardenne

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2009

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO