Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



le film de la 2ème étape baptisée de la Vallée et des Mazures, "Trophée Ambulances Ardennes Assistance", kilomètre par kilomètre

plus de photos du jour dans l'album dédié à cette étape en page d'accueil du blog

 

La formation Bretagne-Schuller récompensée avant le départ pour la place de leader au classement inter-équipes

Nicolas Hartmann reçoit avant le départ la prime de la combativité pour sa débauche d'énergie sur l'étape inaugurale de la veille

Au lendemain d’une première étape qui a déjà causée plus de dégâts que l’on ne pouvait le penser, avec 13 coureurs en 12 secondes puis une bonne partie du reste du peloton reléguée à plus de 2 minutes, ils sont 116 à se présenter sur ligne de départ de cette seconde étape qui avait pour épicentre la commune des Mazures.


Aux 8 abandons de l’étape inaugurale est venue s’ajouter l’absence au moment de l’émargement du néerlandais Mart VAN BLANKEN ( Cycling Team Jo Piels ) victime hier d’une violente chute dans la traversée de Balaives et Butz. Poussé par son directeur sportif de reprendre la route, il a été victime en soirée de vertiges et de vomissements. Dirigé vers le centre hospitalier de Charleville-Mézières afin d’y subir le plus rapidement possible un scanner.


Km 0 : Le départ réel est donné au milieu de la forêt ardennaise. Après Woinic hier, c’est dans un autre lieu symbolique du département qu’est donné le départ réel.


Km 3,5 : C’est à vive allure et en file indienne que le peloton traverse Deville.


Km 5 : Mathieu FABRI ( VC La Pomme Marseille ) qui n’a visiblement pas récupéré des efforts de la veille est distancé sur le long plat menant vers Laifour . Par contre tout va bien pour Franck SCHERZINGER ( Atlas Romer’s ) et Geir Inge BERG ( Sparebanken Vest ) qui tentent de prendre la poudre d’escampette. Ils sont rapidement rejoints par l’italien Alessio SIGNEGO ( Adria Mobil ).


Km 8,6 : Les 3 hommes de tête sont absorbés par le peloton à la sortie de Laifour. Nico SCHNEIDER ( Atlas Romer’s ) essaie à son tour de s’extirper sans plus de succès.


Km 15 : Dans Revin, ville dont Philippe Vuilque est le député-maire et qui suit l’étape au sein de la voiture de l’AVC Aix en Provence et de son directeur sportif Jean-Michel Bourgoin, FABRI met pied à terre.



Km 19,5 : A la sortie de Revin c’est le russe de Katyusha Alexander PORSEV qui enlève le premier sprint intermédiaire devant Arthur VICHOT ( CR4C Roanne ) second du général et le coéquipier de celui-ci le polonais Pawel WACHNIK. VICHOT ex aequo ce matin avec DAENINCK devient le leader virtuel du Circuit des Ardennes par le biais des bonifications.


Km 23 : Paavo PAAJANEN ( AVC Aix en Provence ) sort du peloton qui le rappelle vite à la raison. Ca roule très vite !


Km 24 : Les attaques se succèdent dans la traversée de Fumay. Le peloton est déchaîné. Yannick WELLENS ( WG Beveren 2000 ) et Nicolas BOISSON ( CC Etupes ) parviennent à prendre une centaine de mètres mais là aussi de façon éphémère.


Km 27,6 : Dans la traversée de Haybes, le Costaricain de Differdange Grégory BRENES OBANDO parvient à fausser compagnie à la meute.


Km 29 : Dès les premiers mètres de la côte de Robinson, c’est la débandade à l’arrière du peloton. De nombreux coureurs sont en difficultés. Parmi eux quoi de plus logique que de retrouver le colosse suédois Magnus BACKSTEDT.


Km 31 : Gilles DEVILLERS ( Team Wallonie ) passe en tête devant le porteur du maillot de meilleur jeune, son coéquipier Roman ZINGLE puis viennent BRENES OBANDO et le cyclo-crossman Nicolas BAZIN lui aussi de Differdange.


Km 32 : Bien qu’on ait franchi la ligne du grimpeur, la route ne cesse de s’élever. C’est alors que Cyrille MONNERAIS ( Bretagne Schuller ) sort du peloton. Il prend rapidement 12’’.


Km 42 : Radio Tour annonce que sur les 116 partants, 34 sont déjà lâchés.


Km 43 : A l’approche d’Hargnies le peloton se scinde en 2. Le maillot jaune DAENINCK est piégé.


Km 46 : 21 coureurs sont en tête. Il y a BULGAC et VANENDERT ( WG Beveren ), STEHLY et WACHNIK ( CR4C Roanne ), GIRAUD et LEBAS ( AVC Aix en Provence ), CHAMPION ( Bretagne Schuller ) 3ème du général, LEJEUNE et PENVEN ( CC Villeneuve ), SIMON ( UV Aube ), Nico SCHNEIDER ( Atlas Romer’s ), le 9ème du général ZINGLE et CAMMAERTS ( Team Wallonie ), GRUE et STEVENSON 5ème du général ( Sparebanken Vest ), LINDEN ( Team Capinordic ), VAN DER SANDEN ( Cycling Team Jo Piels ), KLIMOV ( Katyusha ), le meilleur grimpeur FAJT et SVAB ( Adria Mobil ) et Nicolas BAZIN ( Differdange ).


Km 53 : L’écart est de 27’’ à l’approche de Vireux Wallerand.


Km 56 : Au second sprint intermédiaire SHOPI dans Vireux Molhain, STEVENSON passe devant CHAMPION et BULGAC. Face au danger que représente le groupe de tête avec STEVENSON, CHAMPION, FAJT et ZINGLE, les coéquipiers du maillot jaune ramènent le peloton à 21’’.


Km 59,5 : A l’entrée de Montigny, le CC Nogent du leader DAENINCK éprouve des difficultés à contenir l’échappée qui possède dorénavant 39’’ de bonus.

 



Km 63 : Dans Fépin, au prix d’une énorme débauche d’énergie des rouges et blancs du maillot jaune, l’écart est de 35’’.


Km 68 : Au second passage dans Fumay, l’écart remonte à 40’’. Nogent reçoit maintenant le soutien du CR4C Roanne qui possède pourtant 2 hommes dans le groupe de tête.


Km 75 : Dans la longue ligne droite bordant la Meuse qui nous ramène vers Revin, l’écart se stabilise à 35’’.


Km 78 : Alors dès le pied du Mont Malgré Tout et ses 3.500 mètres d’ascension à 8% de moyenne, SVAB est lâché du groupe de tête pendant que ZINGLE et KLIMOV s’échappent.  A l'arrière on apprend que Martin Pedersen, récent vainqueur du GP de Nogent et lauréat voilà douze mois ici de l'étape de Givet, est en difficulté et décramponné.


Km 79,6 : A 1000 mètres du sommet, l’écart est de 12’’ pour les fuyards.


Km 80,6 : ZINGLE devient le leader virtuel du classement de la montagne en passant en tête devant KLIMOV, BAZIN et CHAMPION. Dans le long faux plat faisant suite à l’ascension, l’avant-garde du peloton qui est morcelé opère la jonction avec les échappés.


Km 86 : En direction des Hauts Buttés, 10 hommes s’échappent en 2 vagues. On retrouve ARMEE ( WG Beveren ), WACHNIK ( Roanne ), GIRAUD et LEBAS ( Aix en Provence ), DRANCOURT ( Douai ), SCHNEIDER et KUSZTOR ( Atlas Romer’s ), DEVILLERS ( Team Wallonie ), BERG ( Sparenbanken Vest ) et KOSYAKOV ( Katyusha ).


Km 88,1 : Aux Hauts Buttés, 23’’ d’avance pour les 10.


Km 91 : Aux Woiries, alors que l’on attaque la descente vers Monthermé, l’écart est stabilisé.


Km 96,4 : Sur le pont enjambant la Meuse dans Monthermé et alors que la côte de la Roche aux 7 villages se dresse face à eux, les hommes de tête ne possèdent plus que 15’’ d’avance. Quelques hectomètres plus loin, tout est à refaire.


Km 98 : Une cassure s’effectue dans les 23. Dans le premier groupe on retrouve les 2 premiers du général DAENINCK et VICHOT ainsi que le local Mathieu SIMON ( UV Aube ).


Km 102,5: ZINGLE conforte son leadership au classement du meilleur grimpeur en passant en seconde position sur la ligne signifiant le sommet de l’ascension derrière KUSZTOR et devant VICHOT puis DEVLLERS.


Km 105 : On ne s’entend pas devant. Le peloton se rapproche et effectue même la jonction.


Km 107 : DRANCOURT et DE WINTER ( Davo Lotto ) profite de cette mésentente pour prendre rapidement 10’’.


Km 111,5 : GIRAUD sort en contre. Il est pointé à 11’’ alors que le peloton qui est étiré accuse lui un retard de 17’’.


Km 115 : BAZIN et CAMMAERTS rejoignent GIRAUD dans Renwez là où a lieu le 3ème sprint intermédiaire. DRANCOURT, DE WINTER et GIRAUD prennent les 3 premières places. Les 3 contre attaquants sont à 12’’ de la tête.

 

Nicolas Bazin ici à gauche en compagnie de Walt Dewinter et Benjamin Giraud

Km 118 : C’est au tour de KOSYAKOV de quitter le peloton. Il pointe à 38’’ des hommes de tête qui sont maintenant regroupés.


Km 120 : Les 5 fuyards possèdent un pécule de 47’’ sur KOSYAKOV, 1’50’’ sur SYS ( WG Beveren ) et WACHNIK ( Roanne ) ayant eux aussi pris la clé des champs et 2’15’’ sur le groupe maillot jaune.


Km 125 : Dans Bourg Fidèle, KOSYAKOV en véritable rouleur porte l’échappée à 6 éléments. A 45’’ on retrouve SYS et WACHNIK, KUSZTOR à 1’45’’ et 3’00’’ sur le peloton.


Km 131 : 24’’ sépare la contre attaque de l’échappée. KUSZTOR poursuit son raid solitaire. Il est maintenant à 1’35. L’écart avec le peloton reste inchangé.


Km 132 : Bien que les relais s’enchaînent, SYS et WACHNIK sont maintenant à 28’’ à la sortie des Mazures.


Km 135 : Le belge et le polonais semblent marquer le pas. En effet le chrono affiche 40’’.KUSZTOR maintient le cap. Il pointe à 1’30’’. Dans le peloton, ils sont 9 à sortir. Il y a le maillot jaune DAENINCK, le leader virtuel VICHOT, ARMEE, CHAMPION et BIDEAU 3ème et 4ème du général ce matin, ZINGLE, KLIMOV, FAJT et JOHANSSON. Ils sont à 2’38’’.

 



Km 141 : A la sortie de Renwez, la jonction s’effectue en tête. Ils sont maintenant 8.


Km 143 : A 1000 mètres du sommet de la côte de Bourg Fidèle, KUSZTOR continue son contre la montre et revient à 42’’. Les 9 sont repris par le peloton.


Km 144 : Au sommet de la côte de Bourg Fidèle, sous les encouragements de son directeur sportif qui la rejoint, KUSZTOR maintient l’écart.


Km 147 : Plus que 35’’ de retard. Le peloton maillot jaune est à 1’25’’. Les Bretagne Schuller effectuent le gros du travail.


Km 150 : Superbe exploit de KUSZTOR qui grignote seconde après seconde. Il est maintenant à 11’’. Le peloton lui est à 1’35’’.


Km 151 : Dans la côte des Vieilles Forges, WACHNIK et GIRAUD perdent le contact en tête. KUSZTOR rattrape les roue. C’est le moment que choisit le russe KOSYAKOV pour porter une violente accélération.


Km 152 : A 1000 mètres du sommet, il possède 17’’sur le plus gros de ses poursuivants.


Km 153 : Le longiligne coureur de Katyusha porte son avance à 21’’ sur SYS, KUSZTOR, DE WINTER, CAMMAERTS et BAZIN. GIRAUD est à 35’’, DRANCOURT à 40’’ et WACHNIK à 1’. Le peloton est alors à 1’22’’.


Km 160 : Devant le musée de la forêt, le leader possède 25’’ de crédit sur ses poursuivants.


Km 162,7 : Au panneau des 4 kilomètres, l’écart se stabilise à 23’’.


Km 163,7 : Son avance descend à 20’’ sur SYS et CAMMAERTS qui s’extirpe du contre.


Km 164,7 : Plus que 2 kilomètres et 13’’ d’avance.


Km 165,7 : Sous la flamme rouge, à l’approche des Mazures, KOSYAKOV ne peut plus perdre le gain de l’étape. Il garde précieusement son avantage.


Km 166,7 : Sur la ligne, le russe donne le peu de forces qui lui reste pour lever les bras. Un russe qui sort des montagnes, ça ne s’invente pas.

 



Arthur Vichot nouveau maillot jaune pour deux secondes

Arthur Vichot également en tête du classement par points

Romain Zingle a endossé le maillot distinctif et significatif de meilleur grimpeur

Garde-robe bien remplie pour Arthur Vichot, naturellement leader du classement des jeunes

l'espoir wallon Romain Zingle, premier du classement du combiné

 

Les classements complets sont à retrouver ici.


Le reportage photos du jour (photos à l'arrêt Hervé DANCERELLE; photos en action Michel RENAUX)

 

le collège des officiels présidé par Luc GEYSEN

derniers travaux préparatoires sur la ligne d'arrivée

André Jacquemart président du Comité d'Organisation en discussion avec Magnus Backstedt

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2009

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO