Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Banniere E2 Ardenne Rives de Meuse

Disputée ce samedi dans le Nord du Département avec également deux incursions en proche et très cycliste Belgique, la 2ème étape du Circuit des Ardennes 2011 s'est soldée par un sprint de trente-neuf concurrents au sommet de la rue Guyau à Vireux-Wallerand. En embuscade après avoir grapillé la veille de précieuses secondes de bonifications, le belge de la FDJ admirablement épaulé par des équipiers dévoués à sa cause, Gianni Meersman a fait coup double en s'adjugeant l'étape puis en se parant du maillot jaune de leader provisoire avant les deux étapes dominicales supposées nerveuses.
Parti de Givet sous le soleil, le peloton n'a, comme hier, pas flaner en route. Après de multiples attaques dans les trente premiers kilomètres où étaient notamment proposés deux sprints intermédiaires aux 127 partants (le néo-zélandais Jack Bauer, forfait ce matin, n'aura fait que 24 heures au sein de la course ardennaise 2011), la course a été animée par une échappée au long cours.

Sorti du gros de la troupe au km 34, le suèdois de Sparebanken Vest Christofer Stevenson (1er du Tour du Loir-et-Cher 2008 et 3ème la même année du Tour de Normandie) recevait presque dans l'instant le renfort de Ludovic Mottet (Wallonie-Bruxelles Crédit Agricole). Bénéficiant d'un "arrêt pipi" du peloton dès le km 36, ils ont rapidement pris leurs aises pour aboutir à une avance maximale de 5'15 au km 59 (sortie de Haybes).

Endossant sans rechigner son rôle de leader du classement de l'inter-équipes, la formation danoise Glud & Marstrand, celle du leader Troels Vinther, assuma une grande partie de l'après-midi le tempo derrière les fuyards.
La suite, on la connaît maintenant avec une chasse en règle orchestrée par la FDJ venue relayer plus énergiquement l'équipe nordique. Poursuite impitoyable débouchant sur un regroupement général au km 126. Mottet et Stevenson pouvaient symboliquement se serrer la main pour conclure une chevauchée "utile", puisque le premier nommé recevait le prix de la combativité du jour alors que Stevenson se parait de la tunique toujours significative ici de meilleur grimpeur.
Située à 34 bornes de la ligne fatidique, l'ultime difficulté de la journée, la côte de Oignies (1ère catégorie avec ses 2.500m à 9% de moyenne) créait la sélection promise. Sous l'impulsion de Sandy Casar et Thibaut Pinot, un groupe de 18 hommes émergait naturellement à un rythme endiablé. Au sommet de Oignies (km 127) le groupe basculait avec une avance de 25" sur un premier contre de 21 unités. La jonction entre les deux groupes se produisait à Olloy-sur-Viroin (km 131). En dépit des crevaisons de Goos (Rabobank CT), Antonov (Itera-Katusha) dernier lauréat du Circuit des Ardennes, puis De Jongh (Endura Racing), tous rentrés ensuite, la gagne se jouait dans l'ultime raidard viroquois entre ces 39 costauds où Troels Vinther faisait malheureusement défaut.
La fin du périple était propice aux desseins de la FDJ qui mettait sur orbite Gianni Meersman. Après une entame de campagne 2011 prometteuse mais dénuée de succès (2ème de Paris-Troyes puis de la Route Adélie, 3ème d'étape à la Semaine Coppi-Bartali et encore hier à Vouziers), l'ancien membre de Beveren 2000 classé 6ème du Circuit 2006 gagné par son équipier d'alors Jan Bakelants est maintenant en position de force pour conclure cette cuvée 2011 mais à 24 heures de l'arrivée finale, les jeux sont loin d'être cependant faits....

E2 075

 Christofer Stevenson et Ludovic Mottet les deux fugueurs du jour (© Michel RENAUX, www.circuitdesardennes.fr)

E2 095 ARRIVEE VIREUX WALLERAND

Gianni MEERSMAN peut exulter : il fait coup double à Vireux-Wallerand (© Michel RENAUX, www.circuitdesardennes.fr)

E2 200 Gianni Meersman maillot jaune

 © Hervé DANCERELLE, www.directvelo.com

 

Les réactions du jour (source www.directvelo.com)

Gianni Meersman (FDJ), vainqueur de l’étape et leader du Circuit des Ardennes
« J’ai une équipe de fous !  Il y a eu un gros travail de l’équipe aujourd’hui. Cette victoire, je la voulais vraiment depuis le temps que je tourne autour ces dernières semaines. J’ai terminé six fois dans le top 5 d’une course depuis le début de saison. Et je n’avais plus levé les bras depuis une étape du Tour de Wallonie en 2008. Je l’avais dit à mes coéquipiers ce matin que je voulais gagner aujourd’hui. Et puis la course passait en Belgique… »

 

Laurent Pichon (Bretagne-Schuller), 4ème de l'étape
« J’ai été surpris au panneau des 300 mètres. J’étais coincé entre Gianni Meersman et Andrey Solomennikov (Itera-Katusha). Je n’ai pu passer que lorsque que Gianni a déboité, mais c’était trop tard pour espérer m’imposer. J’ai calé, c’est dommage car comme lui je tourne autour depuis plusieurs semaines. Et comme lui j’espère que mon tour va vite venir. »

 

Ludovic Mottet (Wallonie Bruxelles - Crédit Agricole), échappé pendant cette 2e étape
« Personnellement, je voulais aller le plus loin possible. Tous les ingrédients étaient réunis avec ce double passage pendant l’étape en Belgique, et en Wallonie qui est si chère à notre équipe. Malheureusement mon camarade de fugue (Christopher Stevenson - Sparebanken Vest) n’avait pas la même envie que moi. Un coup il était trop juste, un coup il ne voulait pas rouler. J’ai beaucoup donné mais lui ne visait que le Grand Prix de la montagne. Dès que les grosses équipes se sont mises à rouler, c’était fini pour nous. »

 

Les classements complets du jour sont à lire ICI.

Le live de www.directvelo.com est à revoir ICI.

L'album photographique de la journée est à consulter ICI. 

 

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2011

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO