Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CA 2012 BANNIERE E1

Le coureur d'Auber 93, Benoît DRUJON, a été déclaré le plus combatif sur la première étape entre Boulzicourt et Signy L'Abbaye. Voici ses impressions recueillies ausitôt l'arrivée.

2012 06 04 E1 115 BENOIT DRUJON AU MICRO DE FABIEN ROSSOLIN
"Aujourd'hui j'ai réussi à me retrouver dans l'échappée. Il y a eu une échappée de six (NDLR, puis portée à sept coureurs).Auber 93 a réussi à en mettre un dedans : c'était pas mal. Il y avait trois sprints intermédiaires, j'en ai fait deux. Devant je ne mettais pas trop la pression même si je savais que j'étais virtuel leader avec les bonifications. Je faisais surtout les sprints pour éviter que Bideau ne les prenne car  pour moi le général sera impossible; c'est quand même dur le Circuit des Ardennes.Après j'ai eu un gros coup de malchance : j'ai déraillé et la chaîne s'est emmêlée. Ma voiture venait de redescendre au peloton. Du coup c'est Bretagne-Schuller qui m'a prêté un vélo mais il était trop grand et la selle pas serrée. Je me suis donc fait reprendre par le peloton (NDLR, et il a pu ensuite récupérer son mulet auprès de sa voiture). J'ai craqué dans la dernière bosse à vingt de l'arrivée, mais je ne me suis pas contrarié. L'objectif est de gagner un maillot distinctif, peut-être celui des sprints, et pourquoi pas gagner une étape : ce serait bien. Ce dossard 13 a été un peu la poisse. Hier quand je les ai accrochés au maillot, je me suis dit que j'avais oublié d'en mettre un à l'envers, et j'aurai peut-être dû...."

 

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2012

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO