Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CA 2012 BANNIERE E4

L'épilogue du 38ème Circuit des Ardennes a tourné à l'avantage du polonais Marek RUTKIEWICZ (CCC POlsat Polkowice) qui est parvenu à conserver un souffle d'avance sur ses pressants poursuivants. Menant à terme une échappée au long cours où son équipier Benoît DAENINCK, plus combatif de la journée et meilleur grimpeur de cette édition, a été d'une aide précieuse inestimable, le licencié nogentais Stéphane ROSSETTO s'est offert à la pédale une victoire de prestige à Sedan-Frénois.

 

Voici les réactions à chaud de ces trois coureurs, avant le protocole final.

 

2012 08 04 E4 101

 

Stéphane ROSSETTO (CC Nogent-sur-Oise),
lauréat de la 4ème et dernière étape
"Je suis super contentaprès ma déception d'hier où j'avais de bonnes jambes mais j'ai crevé à un très mauvais moment (NDLR dans l'ascension de la côte des Mazures) et je n'ai jamais pu revoir la tête : c'est la course. Aujourd'hui j'avais vraiment à coeur de bien faire l'étape cet après-midi. J'étais mal engagé car je n'étais pas dans l'échappée, et je me suis dit qu'il fallait tenter quelque chose car quitte à perdre autant tenter. Je suis revenu grâce à Benoît qui savait que je marchais bien. Il m'a attendu pour me ramener. Après il m'a dit : OK je fais la course pour toi. Il m'a mis en confiance et Pascal CARLOT également en me disant que j'étais le plus fort dans le groupe des échappés. Ensuite j'attaque sur le final car je sentais que ça revenait de l'arrière. Ce final me correspondait avec une belle bosse où je lâche mon dernier compagnon pour finir tout seul : c'est très bien. Pour moi c'est une très belle victoire et pour le CC NOgent également. On est sur les courses par étapes avec toujours les ambitions que ce soit pour le général ou les étapes. Là on n'avait encore rien fait donc c'est réussi pour ce Circuit des Ardennes."

 

2012 08 04 E4 160

 

Marek RUTKIEWICZ (CCC Polsat Polkowice),
lauréat du 38ème Circuit des Ardennes
"Je me sentais bien aujourd'hui dans les bosses alors j'ai essayé d'attaquer. J'étais avec SOLOMENNIKOV d'Itera qui va fort en montagne. J'ai attaqué dans la dernière côte et le coureur d'Endura, DOWNING, était aussi très fort, mais mon teama bien géré la situation derrière les échappés pendant toute l'étape. A environ quarante kilomètres de l'arrivée, j'ai parlé avec mes équipiers en leur disant qu'il fallait maintenant rouler à bloc. Les coureurs d'Astana, du Lotto, et de Katusha se sont mis à collaborer avec nous jusqu'au pied de la dernière bosse (NDLR, à Cheveuges à trois kilomètres de l'arrivée). Dans la côte mon équipier s'est écarté en tête et SOLOMENNIKOV a tout de suite attaqué mais je l'ai pris en poursuite. Après aux trois cents mètres, j'ai attaqué et je me suis retrouvé tout seul devant. En, haut on était à quatre ou cinq coureurs. On a roulé à bloc jusque l'arrivée. Comme j'ai dit hier, je ne suis pas au top car c'est seulement ma deuxième course de la saison. Mais le maillot jaune ça donne des forces et avec l'anniversaire de Nikolay aujourd'hui (NDLR, MIHAYLOV), c'est un beau cadeau d'anniversaire pour nous. J'étais beaucoup motivé avec le maillot jaune. Cela faisait quatre ans que je n'avais pas couru en France. Maintenant je dois repartir en Pologne pour une course par étapes, et peut-être après le Tour des Asturies en Espagne. Cette année est très importante pour l'équipe et pour moi car il y a les Jeux Olympiques à Londres, et je voudrai bien participer. C'est en tout cas une bonne chose de gagner une course en France."

 

2012 08 04 E4 151

 

Benoît DAENINCK (CC Nogent-sur-Oise), (ému et en larmes de joie)
plus combatif de l'étape et meilleur grimpeur du 38ème Circuit des Ardennes
"On avait annoncé hier qu'on repartirait à l'attaque et on l'a fait: c'est mon rôle de capitaine de l'équipe. On est là pour

animer les courses et pour faire gagner les jeunes. En fait ce n'est pas vraiment un jeune; ça fait dix ans que je le connais et on roulait ensemble tous les jours. Je voulais aider mon équipierr ROSSETTO à gagner, donc c'est génial. Je pense vraiment que je suis autant heureux que lui, ça c'est sûr. En ce moment j'ai beaucoup d'émotions, même si là ça n'a rien à voir avec celle de la naissance de ma fille. Sportivement parlant, celle-là elle est belle. Je suis plus content de l'avoir fait gagner que moi gagner."

 

propos recueillis par Hervé DANCERELLE

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2012

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO