Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etape reine de cette 42ème édition, le second volet tracé entre FUMAY et REVIN  a accouché ce samedi d'un sprint entre une petite cinquantaine de concurrents.

Alors les 173 kilomètres concoctés de part et d'autre de la frontière franco-belge avec six escalades taillées pour grimpeurs n'ont pas créé la sélection attendue ? Bien sûr que si puisqu'au terme d'une étape particulièrement fertile en attaques et retours, il y a eu un lot de défaillances de garçons déjà écartés inexorablement de la victoire finale dimanche, parmi lesquels le resplendissant vainqueur de la veille Rémi CAVAGNA.Bouchant seul un écart de près d'une minute entre le peloton principal et un groupe de contre lancé aux trousses des habituels infatigables éclaireurs, le rouleur de Klein Constantia paya ensuite cash sa débauche d'énergie dans la montée des Mazures entamée par le surprenant raidard d'Anchamps.

Si son non moins talentueux équipier allemand Maximilian SCHACHMANN tenait en respect le peloton principal jusqu'à la pancarte des trois derniers kilomètres avec encore douze secondes de bonus, le sprint était devenu inévitable avec le travail de sape des VERANDAS WILLEMS qui comptaient en la victoire de leur bolide Timothy DUPONT, deuxième vingt-quatre heures plus tôt à POIX-TERRON. Mais c'était sans compter sur le coup de reins rageur d'un autre belge, Nicolas VEREECKEN (AN POST CHAIN REACTION) qui l'mportait pour .....vingt centimètres. Après une victoire l'an dernier suuur une étape du Tour de NORMANDIE à BAGNOLES DE L'ORNE, le coureur d'outre-quiévrain de 26 ans s'offrait donc un nouveau bouquet sur une épreuve hexagonale de l'UCI EUROPE TOUR.

Consolation et non des moindres pour Timothy DUPONT : avec deux secondes places en deux jours et par le jeu des bonifications, l'expérimenté boys (29 ans en novembre prochain) du team de Gautier DE WINTER devient le nouveau maillot jaune SAM METAL avant les deux ultimes étapes dominicales annoncées comme spectaculaires. Mais derrière ça se boucule au portillon pour venir lui griller la politesse et ses espoirs secrets de succès final.

Les résultats complets de cette deuxième étape sont ICI.

Les photos de l'étape sont à retrouver ICI.

Le live intégral www.directvelo.com est à retrouver ICI.

La vidéo signée Jean-Pierre PRAULT est à voir ICI.

 

 

Une deuxième journée dominée par les belges
Une deuxième journée dominée par les belges

Partager cet article

Repost 0
- dans Archives 2016

Jhonnatan NARVAEZ PRADO au palmarès

 

Suivez toute les étapes en live sur le net

DIRECT VELO LOGO 2012

Bernard THEVENET, parrain de l'épreuve

Le double vainqueur du Tour de France (1975, 1977) nous accompagne durant les quatre jours

Suivez nous sur Facebook, Twitter et Viméo

       VIMEO